Faire Battre le Coeur du Monde de Cyrielle Hariel, un livre qui fait du bien

Hello, Hello,

On change de registre aujourd’hui et on parle un peu lecture, une autre de mes addictions…

Je dévore les livres en tout genre depuis toute petite et il n’y a pas une journée qui passe sans que j’ouvre  un  bouquin. C’est d’ailleurs le  fléau de mon barbu quand je pars en vacances car il y a très souvent une valise supplémentaire remplie de livres à ajouter  aux bagages que j’ai déjà préparé…

Mes lectures sont assez hétéroclites et je peux passer du polar au roman contemporain, en passant par un bon vieux classique ou un roman historique,…

J’aime aussi les livres positifs qui te permettent de lâcher prise et te font parfois voir la vie sous un autre œil…

Et c’est sur ce registre que je t’emmène. Je viens de lire le livre de Cyrielle Hariel « Faire Battre Le Coeur Du Monde » paru aux éditions Les liens qui libèrent le 22 Mars dernier.

cyrielle (2)

Résumé

Bercée puis inspirée depuis sa plus tendre enfance par celui en lequel elle voit son premier « écolo-humaniste » Michael Jackson, elle part en mission humanitaire en 2014 au Bangladesh. À la suite de ce voyage à la rencontre de la minorité ethnique «Rohingya», on diagnostique chez Cyrielle Hariel un « trou dans le cœur », soit une malformation cardiaque congénitale devant être soignée de toute urgence par la pose d’une prothèse dénommée « parapluie ». Une annonce bouleversante, aux conséquences pourtant étonnantes. D’un nouveau cœur découlent un nouveau départ et regard, de nouvelles perceptions, une compréhension du monde définitivement autre. Devenue journaliste engagée, Cyrielle décide de prendre la parole en recueillant celles des autres.

Les autres, ce sont ces « changemakers », ceux qui, comme elle, changent le monde en le regardant autrement. Des Nobel de la paix à sa Sainteté le Dalaï-Lama, aux militants féministes ou écologiques Vandana Shiva, Arnold Schwarzenegger, Deepak Chopra, Pr Yunus, Dr Jane Goodall, capitaine Paul Watson, ou Pierre Rabhi : et tant d’entrepreneurs sociaux, d’hommes et de femmes qui trouvent des solutions face à la crise humanitaire, écologique que nous traversons.

Retraçant son parcours et celui des personnes qu’elle interview, ce livre est une histoire singulière, mais c’est aussi un voyage au cœur de la vie, de l’enfance, de nos origines, de nos regards, de nos avenirs ensemble. Le voyage part du cœur, celui qui bat en nous, qui peut être malade, qui réclame notre attention individuelle et collective. Nous parcourons le chemin du pacifisme, de l’écologie, et comprenons au fil des pages qu’au-delà du récit personnel, il s’agit de notre histoire collective. Que nous devons tous ensemble changer de regard pour changer le monde.

L’auteur

cyrielle 1

Journaliste pour Europe 1 et Ushuaïa TV, engagée un temps auprès d’Action Contre la Faim, Cyrielle Hariel défend une vision du monde « Green & Positive ». Le « cœur », symbole de son engagement, de son histoire personnelle, est devenu sa signature

“Ce qui me surprend le plus chez l’homme occidental, c’est qu’il perd la santé pour gagner de l’argent, et il perd ensuite son argent pour récupérer la santé. À force de penser au futur, il ne vit pas le présent et il ne vit donc ni le présent ni le futur. Il vit comme s’il ne devait jamais mourir et il meurt comme s’il n’avait jamais vécu.”

Le Dalaï Lama

cyrielle 3

Photo éditée du blog de Cyrielle Hariel

 

Mon Avis 

Ce livre retrace le parcours de vie d’une jeune femme étonnante, qui met en lumière ceux qui dans les régions de France ou dans le monde,  des personnes très connues mais aussi – et c’est ce qui est bien- beaucoup d’inconnus, qui changent le monde par de petits gestes, ce sont eux que l’on nomme les changemakers. C’est un concentré de bonnes vibrations, son énergie est communicative.

J’ai beaucoup aimé cette autobiographie. La lecture est facile et accessible. Tu as l’impression de te retrouver attablée autour  d’un café avec une bonne copine qui te raconte son parcours, son combat et ses engagements.

La lecture est progressive, dans un premier temps Cyrielle nous parle de son premier combat, celui qui l’a fait réagir et qui « l’a réveillée » et lui faisant prendre conscience de la valeur de la vie,  des maux de notre planète, des inégalités du monde.

Son premier combat est celui contre les maladies cardiovasculaires, 1ère cause de mortalité au monde. Elle se bat contre le manque d’informations et de moyens destinés aux femmes. Une femme sur 3 meurt d’une maladie cardiovasculaire, quel que soit son origine ou son milieu social et cependant les campagnes préventives et la recherche touchent principalement les hommes…

 

cyrielle (3)

Puis tout au long des pages, elle nous fait  prendre conscience des aberrations de notre monde, nous partage  les rencontres qu’elle a faites avec des personnes engagées, souvent des anonymes, qui ont décidé d’agir pour nous permettre de vivre dans un monde meilleur.

         Il n’y a pas de plan B, car il n’y a pas de planète B!

                        United-Nations General Secretary Ban Ki-Moon

Grâce à Cyrielle on se rend compte qu’il suffit parfois de tout petit rien pour aider notre planète à aller mieux et que si on y mettait tous un peu du nôtre on pourrait vivre dans un monde meilleur et que ces gestes sont à la portée de tous, au quotidien.

cyrielle (1)

En fin de livre, elle revient sur les maladies cardiovasculaires et nous donne quelques conseils parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir !

Bref, un livre très optimiste qui permet d’avoir une autre vision du monde, parce que parfois cela ne coûte rien d’ajouter une pierre à l’édifice.

 

Aimez vous ce genre de livre ?

Quel livre positif avez vous à me conseiller ?

 

cyrielle 0

17 réflexions au sujet de « Faire Battre le Coeur du Monde de Cyrielle Hariel, un livre qui fait du bien »

  1. Je pense que j’aimerais lire ce livre, qui est certainement plein de bonnes résolutions pour avoir et garder la santé, et aussi sa façon de voir la vie. Le Dalaï Lama a raison mais les pays orientaux sont dans la même course que les occidentaux, hélas, il faut savoir s’arrêter sinon notre coeur finit par s’user ! biz

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou la miss,
    C’est vrai que ça fait du bien de lire des histoires positives qui nous donne de bonnes vibrations ! De petits gestes écologiques, peut tout changer si chacun de nous y contribuent !
    Tu as lu le bouquin « Demain » ? je te le conseille si tu ne l’as pas encore lu !
    Bisous et bonne soirée

    Aimé par 1 personne

    1. coucou je ne connaissais pas ce livre, je viens d’en lire le résumé c’est tout à fait dans la même thématique que celui ci
      il y a encore du boulot malheureusement pour faire changer ne serait ce qu’un peu les comportements
      belle soirée bises

      J'aime

    1. coucou oui vraiment très agréable à lire, sans prise de tête ni de pensées négatives
      j’aime bien aussi les tranches de vie
      bises

      J'aime

  3. bonjour, comment vas tu? ce livre doit etre super, très positif, ça doit faire du bien. je suis tout à fait d’accord avec la parole du dalai lama. passe un bon jeudi et à bientôt!

    Aimé par 1 personne

    1. Oui disons qu’on prend conscience de ce qui est important souvent quand on manque de le perdre et que nous nous contentons souvent de notre petite routine. il y a tant de choses que l’on peut faire sans que cela demande beaucoup d’efforts…
      garde l’oeil si ce livre t’interesse, je vais profiter de la vague de positivité de Cyrielle pour faire voyager mon exemplaire…
      bises

      J'aime

  4. coucou,
    c’est le genre de livre que j’aime lire. Prendre soin de soi et de la planète est si facile à dire mais écouter son corps et faire attention à notre Terre est possible en premier individuellement puis tous ensemble. La citation du Dalai Lama est tellement vrai … l’Homme est fou !
    Merci pour ce beau partage et cette belle découverte 🙂
    Je te souhaite une excellente journée, bises :))

    Aimé par 1 personne

  5. tout à fait d’accord avec toi, il suffit simplement de changer quelques habitudes, d’éduquer les enfants au respect et c’est déjà beaucoup
    je vois tellement de gens juste jeter des papiers par terre, ca m’enerve ce manque d’incivilité et de respect !. Ca commende déjà juste par là et certains pays l’ont compris depuis longtemps.
    Bises

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s